Conception de pièces en silicone liquide (LSR)

  • Home
  • Conception de pièces en silicone liquide (LSR)
← All Topics

1 – Taille maximale de la pièce

Les tailles de pièces approximatives suivantes sont les suivantes:

  • 125 mm x 125 mm x 50 mm
  • Pas plus profond que 50 mm depuis le plan de joint
  • Surface projetée maximale de 115 cm²
  • Volume maximum de 65,55 cm3

2 – construction de la pièce

Epaisseur des parois :

le LSR a la capacité de remplir une section de paroi mince avec moins de problèmes que les thermoplastiques . Les pièces peuvent avoir un paroi minimum de 0,25 mm, en fonction de la taille de la paroi et de l’emplacement des sections plus épaisses adjacentes. (si les parois fines peuvent être usinées dans le moule ou éjectées du moule sans endommager la pièce.

Réduction de masse et épaisseur de paroi uniforme
Bien que le caoutchouc de silicone liquide ait une capacité supérieure à s’adapter aux déviations de la section de paroi et qu’il n’a pratiquement pas d’évier, les mêmes règles s’appliquent à la conception des pièces en plastique standard.

Epaisseur des parois :

La détermination de l’emplacement des lignes de joint est l’une des premières étapes du processus de conception de l’outillage. Pour faciliter le processus, minimisez les lignes de joint pour produire des pièces plus propres et gagner du temps.

Dépouilles :

Pour faciliter le processus de fabrication, les pièces LSR nécessitent des angles de dépouilles similaires à celles utilisées pour le moulage par injection plastique, soit 1 degrés minimum . Cependant, si les besoins de la fonction le nécessite, des zones exemptes de dépouilles peuvent être réalisées.

Contre dépouilles :

L’un des principaux avantages du moulage LSR concerne la possibilité de créer des pièces avec des contre-dépouilles. La plupart des contre-dépouilles peuvent être enlevées avec un minimum d’effort par l’opérateur de la presse ou avec une aide mécanique. Ensuite, chaque partie est évaluée au cas par cas pour la viabilité.

Éjection de la pièce :

Le moulage LSR ne nécessite pas d’éjecteurs, contrairement à la pratique courante avec les moules thermoplastiques. Lors de la conception de la pièce, la totalité de la pièce est retenue sur une moitié du moule lors de son ouverture à la fin du cycle de moulage.

Seuil d’injection et éventation :

Les seuils d’injection sont globalement plus petits que pour l’injection de thermoplastique, et sont généralement réalisées latéralement à la pièce. Le seuil alimente la pièce des parties les plus épaisses vers les plus fines. Les seuils laissent des vestiges sur la pièces qu’il faut couper. Pour les applications ou ceci n’est pas acceptable, les seuils peuvent être adaptés en conséquence.

Tolérances dimensionnelles :

Les pièces bien conçues ont généralement une tolérance linéaire de 0,025 mm/mm (2.5%)