Injection bi matière

L’ injection bi-matière, permet d’obtenir des pièces moulées complexes, à duretés, couleurs ou matériaux multiples, sans avoir recours à des procédés secondaires, tels que le collage ou l’assemblage. Il est donc particulièrement recommandé, pour maintenir des coûts de productions bas, tout en apportant une plus forte valeur ajoutée à vos produits.

Connu sous différents noms :

  • Surmoulage,
  • Injection bi-matière,
  • Injection 2K,
  • Bi-injection
  • Injection multimatières

Ce procédé n’est pas difficile à comprendre. Il permet de combiner des matières ayant des caractéristiques différentes, dans une seule étape de fabrication.

En fonction du design du produit, il pourra être réalisé :

  • Par deux machines travaillant simultanément (moulage tandem),
  • Par une seule machine
    • Avec insertion des pièces par robot (surmoulage transfert)
    • Avec rotation du plateau de presse sur un axe horizontal (plateau rotatif)
    • Avec rotation du plateau sur un axe vertical (moule cube)
    • Avec rotation ou translation d’un noyau de moule (Plaque indexée)

La technologie sandwich (co-injection), peut aussi être considérée comme une injection bi-matière.
Elle consiste à fabriquer un produit avec une âme, réalisée en un matériau (généralement recyclé), et une peau (plus esthétique).  

1 – Les bénéfices

  • Élimination d’opérations de reprise (assemblage, collage),
  • Amélioration de la reproductibilité et de la fiabilité,
  • Fonctionnalité améliorée,
  • Meilleures résistances à l’impact et à la vibration,
  • Design de produits plus complexes et créatifs ,
  • Fonctions haptiques améliorées,
  • Produits étanches (eau, air, huile, …) .

2 – Quelques applications type :

Des biens de consommation à l’industrie automobile, l’injection bi-matières est utilisé dans de nombreuses applications, dans des secteurs très variés, parmi lesquelles :

TransportsBiens de consommationIndustrie
Amortissement Acoustique et vibratoireUstensiles de cuisine Roulettes pour manutention
Zones de toucher conducteurBrosses à dentsÉtanchéité du bâtiment (hors d’eau, hors d’air)
Étanchéité habitableManches d’outils (tournevis, marteaux, ..)protection individuelle (EPI) : genouillères,
Étanchéité sous capot moteurPoignées de préhensionArticulations sans jeu
réduction de couts (emplois de matières recyclées)Pièces d’étanchéité
raccords de tuyauxRoues de tondeuses
protection des câbles et électroniquegrips d’équipements de sports

3 – LES PROCÉDÉS

En fonction du design du produit, il pourra être réalisé :

  • Par deux machines travaillant simultanément (moulage tandem),
  • Par une seule machine
    • Avec insertion des pièces par robot (surmoulage transfert)
    • Avec rotation du plateau de presse sur un axe horizontal (plateau rotatif)
    • Avec rotation du plateau sur un axe vertical (moule cube)
    • Avec rotation ou translation d’un noyau de moule (Plaque indexée)

La technologie sandwich (co-injection), peut aussi être considérée comme une injection bi matière.
elle consiste à fabriquer un produit avec une âme, réalisée en un matériau (généralement recyclé), et une peau (plus esthétique).  

4 – L’accompagnement

Le design et la conception du produit sont des facteurs déterminants dans l’atteinte des objectifs de coût et de qualité.

Mais par où commencer ?

Tout d’abord, revenons aux fonctions de votre produit, et les raisons de penser à l’injection bi-matière, et définissons, ensemble, les matériaux les plus adaptés aux fonctions d’usage et d’estime :

  • Haptique :
  • Etanchéité
  • Absorption d’impact ou d’énergie
  • Aspect bi-couleur

Une fois passées en revue toutes les fonctions et contraintes liées à l’application, nous vous proposerons les couples matières adaptées.

Ci dessous, un petit aperçu des combinaisons possibles. Naturellement, ceci ne constitue pas une liste exhaustive, ni des restrictions formelles.

Exemples de combinaisons matières possibles en injection bi-matières

[wpdatatable id=5]